Grand prix cycliste ZVP Opto-Réseau

Un race report rédigé par Katherine Bergeron, notre étoile de la journée !

Au terme d’une course rocambolesque à Contrecoeur, les filles étaient avides de montrer ce dont elles étaient capables au Grand Prix cycliste Très-Saint-Rédempteur ZVP Opto-réseau.

 

Une forte représentation de l’équipe!

 

Plusieurs filles de l’équipe étaient présentes pour représenter fièrement les couleurs de l’ECF. Julie, Évelyne et Camille de la division compétitive et Skye, Léonora, Nathalie et Katherine de la division développement ont pris la ligne de départ. Mention spéciale à Anne-Sophie, de l’équipe ambassadrice, pour qui ce fut une première expérience de course.

 

Conditions optimales

 

Ce weekend, contrairement à Contrecœur, les coureuses sont bénies des Dieux avec une température idéale. Le véritable enjeu de cette course repose dans le dénivelé et plus particulièrement une montée particulièrement difficile. En effet, les coureuses ont eu à grimper une montée de 1,5 km à 4% de dénivelé en moyenne à cinq reprises. Dès le premier tour, cette ascension coûte cher à plusieurs en raison du rythme élevé donné par l’avant du peloton.

 

Déroulement de la course

 

Le ton de la course est donné dès la première montée avec une petite échappée qui se forme.
À partir de ce moment, le peloton se segmente en plusieurs groupes : une échappée, un groupe de chasse dont fait partie Julie et Évelyne et un troisième peloton. Nos coureuses dans le groupe de chasse ont travaillé fort pour revenir sur l’échappée tout au long de la course, mais n’ont pu combler l’écart.  Julie et Évelyne, terminent respectivement, au terme de l’épreuve, au septième et huitième rang. Cette petite déception n’empêche pas les filles d’être tout de même satisfaites de leur performance. Elles n’en ressortent que motivées plus que jamais pour la prochaine course où elles auront l’occasion de prouver ce qu’elles ont dans le ventre. Et il ne faut pas oublier Nathalie qui s’est sacrifiée au premier tour en permettant à ses coéquipières d’économiser de précieuses cartouches avant la montée.

 

Malgré une certaine appréhension des côtes, Katherine se surpasse en étant capable de demeurer avec le peloton tout au long de la course. Toute une amélioration comparativement aux années précédentes ;).  Ceci l’encourage pour les prochaines courses avec des côtes qui viendront prochainement.

 

 Bilan positif

 

Au terme de cette course particulièrement éprouvante, chaque coureuse peut être fière de leur performance. En effet, chacune a pu en soutirer des apprentissages.  Les coureuses ont également eu la chance d’être encouragée par leur coéquipière Jeanne, qui a malheureusement chuté malheureusement lourdement à Contrecoeur.  Ce fut donc un bilan positif pour les filles de l’ECF qui ont hâte de se retrouver au critérium Gib-Fest de Sorel-Tracy, le weekend prochain.

 

Crédit photo : Dominic Lafleur