Dans les pédales de Camille - Le championnat québécois de cyclisme sur route élite 2022

Dimanche dernier se déroulait la course la plus importante du calendrier québécois : le championnat québécois de cyclisme sur route élite. Le terrain des hostilités : la Beauce, reconnue pour ses parcours usants qui ne laissent de répit à personne avec ses successions de vallons, de montées ou de routes exposées aux éléments… La météo collabore et c’est à la pédale que la course va se disputer. Arrivées tôt sur place, la fébrilité des athlètes de l’ECF est palpable. Tous les succès remportés jusqu’ici cette saison ne représentent pas autant qu’un championnat! L’objectif phare cette saison pour l’équipe.

 

Le parcours se prête à diverses stratégies comme il n’avantage pas particulièrement un type d’athlète. Rouleuses, grimpeuses ou sprinteuses sont à armes pratiquement égales. Les sérieuses prétendantes au titre sont nombreuses et la course promet d’être chaudement disputée.

 

La différence va donc se jouer dans la façon dont la course sera disputée. L’ECF entend donc peser sur le déroulement de la course, initier les offensives, contrer les attaques adverses et surtout, ne pas se laisser surprendre. Chacune des athlètes, Anne-Sophie, Camille, Isabelle, Julie, Malisone et Marie-Hélène sont conscientes qu’elles devront jouer leur rôle au meilleur de leurs capacités et s’y tenir pour mener à bien cette mission : remporter le maillot rayé bleu du championnat.

 

Nathalie, chez les maîtres femmes, et Mathilde, chez les juniors, seront aussi de la course. Mentionnons la victoire chez les maîtres femmes C, de Nathalie et la médaille d’argent remportée par Marie-Hélène chez les maîtres femmes A

 

Laissons Camille décrire la course de l’intérieur du peloton…

 

La course

 

Comme anticipé, c’était loin d’être une course reposante ! Dès le premier tour, les hostilités débutent rapidement, alors que les attaques se succèdent. C’est avec mes co-équipières que l'on répond à ces attaques, dans l’objectif d’être dans une possible échappé gagnante.  

 

C’est à la fin de ce fameux premier tour et au début du second que deux échappées se succèdent sans qu'aucune athlète de l’ECF n’y participe. À deux reprises, l’ECF travaille d’arrache-pied avec les autres équipes pour revenir sur les cyclistes à l’avant alors que le peloton voit les chances d’un podium s’éloigner, la seconde échappée est finalement rattrapée à la mi-course. 

 

C’est à ce moment que l’ECF ajuste sa stratégie de course. Julie vient rapidement me retrouver dans le peloton : « Ça va finir au sprint cette course-là. Camille : repose-toi ». Nous ajustons donc les rôles de chacune pour que je puisse préserver mes énergies. Immédiatement, je vois mes co-équipières se sacrifier pour m’aider à mieux me positionner et me mettre à l’abri du vent. C’est dans la roue de Julie que je me cache pour plus d’une dizaine de kilomètres.  Je dois faire confiance à ma co-équipière qui saura m’amener le plus près possible de la ligne d’arrivée. Toutefois, je vois tranquillement que la route se barre à l’avant, alors que plusieurs coureuses remontent le peloton sur le côté. C’est finalement à 200m de la ligne d’arrivée que je l’aperçois. Ma chance est devant moi : un petit espace entre deux coureuses qui se crée. Une décision à prendre sans hésitation. J’y vais, je quitte le peloton pour lancer mon sprint. Je ne vois que la ligne d’arrivée, j’ai l’impression d’être seule, comme si personne n'était dans ma roue. Je me retourne et je constate que c’est bien le cas. C’est réussi, je traverse la ligne d’arrivée, les bras dans les airs. Victoire signée ECF!  Euphorie dans l’équipe ! Encore une fois, les forces de chacune, mises en commun, et la communication auront permis d’aller chercher cette victoire de brillante manière. Et pas n’importe laquelle!

 

Ce succès, fruit du travail d’un collectif soudé, couronne ainsi une saison remarquable pour l’ÉCF.

 

C’est sur cette belle réussite que la saison touche pratiquement à sa fin. Le dernier rendez-vous au calendrier 2022 est le samedi 10 septembre pour « le Critérium National » disputé dans le cadre des Grands prix cyclistes de Québec et de Montréal. Disputé à Montréal, au pied du Mont Royal, ça sera une belle occasion pour saluer tous ceux et celles qui ont soutenu l’équipe, vous dire un gros merci et à l’an prochain! 

Venez nous dire « Bonjour! »