Un parcours difficile

Pour la dernière course sur Zwift de la saison, les 9 athlètes féminines de l’ECF ont pris part, mardi dernier au Midweek Critérium, une course d’une durée de 23 km (environ 35 minutes) qui est très prisée chez les athlètes féminines. Habituellement, il n’y a pas moins de 50 inscriptions, dont beaucoup d’athlètes faisant parti de grosses équipes. Cette semaine, elles étaient 31 à prendre le départ. Décidément, on commence à ressentir les effets du beau temps ☀️

Le parcours de cette course n’en est un pas facile. Le circuit accidenté de deux petites bosses menant à un effort de 20 à 30 secondes (2 fois par tours) est très sélectif. Ce n’est pas la majorité des filles qui sont en mesure de tenir un tel effort. Dans ce genre de parcours, il est très important de toujours rester alerte car les attaques peuvent arriver à tout moments. 

“ J’aime les critérium où il y a plusieurs tours à faire. Quand on est moins, ça permet de doubler ou de se faire doubler, on se sent moins seuls. Le parcours aussi je l’aime, même si je n’aime pas la cote. Il y a des côtes, des petites vallées et du flat.” – Marie-Michèle

Au menu : s’échapper

Dès les premiers coups de pédales, les athlètes ont dû faire face à cette bosse. Le peloton s’est alors rapidement scindé. Après quelques tours, il ne restait plus que 12 athlètes dans le peloton, dont 6 athlètes de l’ECF (Élise, Lilan, Katherine, Monica, Isabelle et Julie). L’objectif habituel des filles : partir en échappé. 

Durant la course, Monica était bien décidée à être celle qui partirait en échappée. Surprenant les autres participantes, y compris ses coéquipiers, elle fait un effort presque maximal lui permettant de créer un gap avec le peloton. Qu’est-ce que les filles font durant ce moment ? Elles contrôlent la vitesse du peloton pour s’assurer que ce dernier ne comble pas l’écart. 

Après quelques KM en échappé, Monica se fait reprendre. C’est alors au tours de Lilan de mettre du gaz dans la machine: elle s’échappe. Après un super effort, les autres athlètes parviennent à la rejoindre. Après une dernière tentative d’échappée de la part de Julie et Isabelle, Maxime, le directeur sportif pour la course, décide de changer la stratégie: laisser travailler les autres athlètes de la course et apporter Élise et Lilan au sprint final. 

À 2,5 KM de la fin, le train ECF se met en route. Avec 6 athlètes dans le peloton, il y avait une très belle ouverture. C’est Katherine qui lance le train avec un très gros effort: 

“ Pendant un moment, je pensais que la petite côte finirait par m’avoir, mais je ne me suis pas découragée. “ – Katherine

Après un effort maximal de Katherine, Julie a pris le lead pour amener Isabelle, Lilan et Élise le plus près possible de la ligne d’arrivée. 

“ Le sprint final a commencé très tôt, plus tôt qu’à l’habitude. Je n’étais pas prête à cela, mais j’ai été en mesure de réagir très rapidement. “ – Lilan

Effectivement, le sprint a été lancé dans la bosse, ce qui a donné du fil à retordre à Élise qui n’a pas été en mesure de se rendre au sprint. Après plusieurs secondes places dans les courses sur zwift, Lilan s’empare, pour cette dernière course, de la première place ! 💪🏆

“ Quel travail d’équipe, 6 filles de l’ECF dans le peloton de tête qui dominaient la course! Comme dans un vrai crit sur route, j’ai poussé pour apporter mes coéquipières au sprint final!” – Julie Gagnon

Résultats de la course

   

Un gros merci à tous nos partenaires de nous supporter, et ce, malgré la situation actuelle. Nous sommes toutes très reconnaissantes de votre implication dans la réussite de l’équipe.

3 Sphères Communications | Cycle Néron | Specialized Bicycles | SS Lacasse | Les collations JUST BITE | FIXIT Kombucha | Thule | Endorphine nutrition sportive | Naya | veloToze | Guy Pelletier | Novakin massothérapie