Le 7 septembre dernier avait lieu l’édition 2019 des championnats québécois sur piste. La formule omnium a été choisie pour déterminer le ou la championne québécoise de chaque catégorie. Les championnats étaient un cumulatif de 4 épreuves incluant un 200m lancé, un keirin, une course tempo et un 500m arrêté. Le classement s’est donc fait en additionnant les points que chaque athlète accumule à chaque épreuve. Certaines courses prévues au programme ont été annulées en raison de la température qui a forcé les organisateurs à mettre un terme à la compétition, dont l’élimination, une course enlevante à regarder.

La course s’amorce avec le 200m lancé. Le défi est de faire une bonne approche afin de se lancer avec une bonne vitesse. Malgré quelques erreurs techniques, le résultat de Katherine est excellent avec une première place chez les seniors.

Ensuite, le keirin est la deuxième épreuve au programme. Il s’agit d’une épreuve de sprint où un maximum de 7 athlètes se placent en file indienne derrière une moto qui amène la vitesse à 50 km/h durant 3 tours avant de se retirer. Les athlètes doivent ensuite faire trois tours additionnels en tentant de bien se positionner pour le sprint. Une erreur de positionnement coûte quelques places au classement de l’épreuve.

La troisième épreuve de la journée est la course tempo. Cette dernière est relativement courte, pour un total de 30 tours. En revanche, elle est très difficile, car un point est donné à la première personne qui franchit la ligne à chaque tour à partir du 25ème tour. La course débute avec une échappée d’une fille. Le peloton n’est pas en mesure de revenir sur elle jusqu’à ce qu’elle se laisse reprendre. Une fois reprise, la deuxième place est mise en jeu avec un dernier sprint à effectuer. Impossible de gagner le point, alors il est important d’être bien placé pour le sprint final.

La quatrième et dernière épreuve est un 500m lancé. Pour cette course, le départ constitue un élément très important. Cependant, les réflexes sont un peu rouillés, alors la vitesse de pointe est plus lente à atteindre. Malgré tout, ceci se conclut par une troisième position qui permet d’accumuler assez de points pour conclure l’omnium en deuxième position.

On peut dire que la saison se termine très bien pour notre athlète Katherine 🥈