La fin de semaine dernière avaient lieu les championnats québécois sur route en Beauce. Pour cette occasion, l’équipe a loué un beau petit chalet au fin fond des bois tout près de Saint-Ephrem.

Le samedi, deux des coureuses de l’équipe, soit Katherine et Monica prenaient part à la toute première étape de la fin de semaine: le contre-la-montre individuel. Il s’agissait d’un parcours assez difficile puisque la majorité de celui-ci se faisait toujours en montée ou en descente. Katherine et Monica se sont respectivement classées au 7e et 8e rang. Monica aime toujours ce type d’épreuve puisque cela se rapproche de la portion vélo d’un triathlon. Les filles peuvent être fières de leur performance car la liste de départ n’était composée que des gros noms. La compétition était donc très relevée. 

Le dimanche, c’était maintenant l’heure de la course sur route et les 5 athlètes de l’équipe étaient prêtes à livrer bataille. Il s’agissait d’une boucle d’un peu plus de quinze kilomètres qu’elles devaient parcourir cinq fois. Cela totalisait donc 77 kilomètres avec environ 900 mètres de dénivelé. 

Même avant le départ, tout le monde savait que la course serait difficile. Cette difficulté s’expliquait non seulement par les caractéristiques montagneuses du parcours, mais aussi par la présence de plusieurs coureuses d’expérience. Pour n’en nommer qu’une, Marie-Soleil Blais (Astana Womens Team) était présente et elle avait la ferme intention de repartir avec le maillot de championne québécoise. 

Dès le premier tour, il y a eu plusieurs tentatives d’échappée. Il fallait donc s’assurer de toujours être à l’avant et de réagir à ces attaques pour assurer la présence de l’ECF dans l’échappée. Évidemment, le fait de répondre aux diverses attaques vient avec un prix à payer. Certaines filles ont rapidement ressenti de la fatigue à cause du rythme élevé de la course, mais Élise a tout de même réussi à se joindre à la première échappée de la journée. En raison d’un groupe qui n’était pas homogène et qui ne voulait pas travailler ensemble, cette dernière s’est fait reprendre par le peloton au début du 3e tour. Quelques kilomètres plus tard, une attaque de Marie-Soleil Blais dans la longue côte du début a eu raison de Julie et Élise. Une seconde échappée était partie sans qu’elles n’aient pu s’y joindre. Elles ont terminé la course ensemble dans un petit groupe et ont respectivement pris la 7e et 8e position. 

J’ai tout donné dans les premiers tours de la course pour être dans l’échappée. Quand j’ai vue Marie-Soleil attaquer dans la côte, mes jambes ont complètement barrées et je n’ai pas été en mesure de faire la jonction.

Élise

Du côté de Monica, Katherine et Sophie, elles ont également livré une très belle performance. Lorsque la vitesse élevée du peloton a eu raison d’elles, les filles ont poursuivi leur travail d’équipe et ont terminé la course respectivement en 10, 11 et 12e place. 

Les cinq filles de l’équipe sont tout de même satisfaites de leur performance puisque sur 38 participantes, nous pouvons compter plus d’une dizaine d’abandons. Ce n’était vraiment pas une course facile ! 

 

Crédit photo : Guy Pelletier